view_comfy
search results
label Armelle-Six close
00:20

Merci Armelle pour ce partage. Avec tes mots, tout s'éclaire.


Avec mes mots je dirais que le danger de la pensée est qu'elle enferme dans la décision qu'elle produit à chaque instant. La pensée "sait" puis "décide" c'est sa fonction, et puisque dans le passé il y a unicité (= un seul passé) alors la pensée qui se construit sur le passé enferme dans une apparente unicité du futur. Alors que dans le futur avant qu'on le décide tout est possible en théorie, n'est-ce pas ?


Dans la présence que tu enseignes il y a le contraire de la fermeture : de l'ouverture, de la fluidité, et l'exploration des possibles. Je vois un parallèle assez évident avec la vie non décidée/spontanée qu'enseigne le Zen. "Be like water, my friend..." -- Bruce Lee. L'eau ne décide pas, l'eau explore tous les chemins donc elle coule partout et inonde le monde de sa présence bienfaitrice. C'est pourquoi l'eau est insaisissable et pourquoi un individu qui ne décide pas devient lui aussi insaisissable.


Le mental/la pensée n'est pas contre vous ! Armelle Six

YouTube



star_rate