2016-01-20 - 00:20

Françaises, français. À ceux qui ne le savent pas encore, à toutes fins utiles, je me dois de rappeler que 2016 sera le théâtre d'une crise monétaire mondiale dans précédent. Il va donc y avoir de la casse. Préparez-vous, ça va chauffer.

Parce que le risque est systémique et que les crises précédentes ont eu lieu en 1991, 2000 (internet), 2008 (subprimes), la prochaine est bien pour 2016. Et la suivante sera pour 2023-2024 si on ne change rien et sera encore pire.

Si on continue à faire quoi ? Et bien si on continue à accepter :
1) que la création monétaire soit dans les mains d'acteurs privés (qui décident donc pour nous de notre destin, en accordant un prêt sur tel projet mais refusant tel autre), alors qu'elle devrait être dans les mains du peuple (les acteurs privés prêtent quand l'économie va bien et que donc il n'y a pas spécialement besoin de plus d'argent, ce qui les rend responsables des bulles, et ne prêtent plus quand c'est la récession et que donc le besoin d'argent est le plus fort, ce qui les rend responsables des effondrements, si bien qu'au final, ils amplifient nettement les fluctuations naturelles),
2) que la création monétaire soit associée au payement d'un intérêt non nul (comment dans un système économique fermé rembourser une création ex-nihilo plus que les 100% créés ? d'où viendrait l'argent ? on voit bien que c'est impossible)

En sortir est possible et même facile, toutes les options sont là, il n'y a plus qu'à choisir. Démocratiquement.

Ah oui, mais j'oubliais, c'est vrai qu'on est pas non plus en démocratie... Il y a ce problème à régler aussi, et au plus vite. Que diriez-vous de 2017 ?

#RévolutionMonétaire Gérard Foucher #RévolutionDémocratique

La #RévolutionMonétaire avance ! Islande, Angleterre, Canada, Suisse... À quand la France ?

YouTube



euro_symbol face create star_rate