search results
2017-10-05 - 08:43

Ouh là là Monsieur Phi, beaucoup de tes vidéos sont très très bonnes, mais là je ne peux que constater que tu es passé totalement à coté de ton sujet. À 8:20 tu dis "Tuer, c'est mal, c'est mal de toute façon, c'est mal en soi, c'est juste mal ; ça l'a toujours été, et on a pas eu besoin que dieu nous commande de ne pas le faire, pour que ça soit mal". Alors, pourquoi est-ce faux ?

 

Et bien parce que tu vois, tu t'exprimes, n'est-ce pas ? Et que dis-tu ? Tu dis ce qui est utile, c'est à dire que tu dis ce qui n'est pas trivial, ce qui n'est pas évident et partagé par tous. Par exemple, tu ne dis pas "le soleil brille tout le temps, même au dessus des nuages", "le sol est en bas et le ciel est en haut", "j'existe", etc. Autrement dit, si tu parles, c'est forcément que tu veux ajouter au savoir de l'humanité, tu veux propager un point de vue, convaincre ou faire réfléchir, etc.

 

Et bien de la même façon, ceux qui ce sont exprimés avant toi (même loin dans le passé) avaient les mêmes contraintes, et ils se sont exprimés d'une façon qui nous permet d'en déduire ce qui n'était pas trivial, pas évident et pas partagé par tous quand ils l'ont dit. On peut donc en déduire que "tuer" ne s'était pas précédemment vu opposé le coté sacré de la vie humaine, à une époque où l'esclavage était par exemple pratiqué, et qu'une façon de "motiver" les captifs était d'un tuer quelques uns devant les autres.

 

La morale n'est pas une évidence, dans le sens où elle n'est pas "naturelle" (elle n'est pas présente "en" la nature), si bien qu'acquérir cette morale coûte un certain apprentissage, ce qui nécessite une méthode, et la méthode du passé lointain était apparemment la religion.


SI DIEU N'EXISTE PAS, TOUT EST PERMIS ? - Religion et morale (1/2) - Grain de philo #3

YouTube



bubble_chart create