search results
18:19

Chamath Palihapitiya fut vice-président chargé de la croissance de l’audience, il a travaillé à Facebook de 2007 à 2011, et maintenant il dit :


« Je crois que nous avons créé des outils qui déchirent le tissu social »

Il se sent « immensément coupable » d’avoir contribué au succès de Facebook

Les cœurs, les "j'aime" et les "pouce en l'air" seraient « boucles de réactions basées sur la dopamine », qui « détruisent le fonctionnement de la société »

Sur Facebook « il n’y a pas de discours citoyen, pas d’entraide, il y a de la désinformation »

« Dieu sait ce que ça fait au cerveau de nos enfants »

...


D’anciens cadres de Facebook expriment leurs remords d’avoir contribué à son succès

Le Monde.fr



star_rate