view_comfy
search results
person thomas.godart close
11:44

"La semaine dernière, une attaque de déni de service distribué particulièrement violente a déferlé sur Spamhaus, une groupe antispam, avec des débits pouvant aller jusqu’à 300 Gbit/s. Du jamais vu jusqu’à présent."

"Un problème bien connu"

"D’une part, il est trop facile d’usurper une adresse source dans une requête Internet. D’autre part, beaucoup de serveurs DNS sont encore configurée de manière « ouverte », c'est-à-dire qu’ils acceptent des requêtes de n’importe qui. La combinaison des deux permet de créer ces attaques par amplification DNS, qui sont en train de devenir de véritables armes nucléaires du web."

www.01net.com